Eric NICOLINO, l’héritier

Éric Nicolino fait parti de ces artistes graphistes qui nous séduisent au premier coup d’oeil. La richesse des formes et couleurs dont il joue sur ses toiles, donnent immédiatement le ton : un art décomplexé haut en couleur tout azimut.

À en croire l’artiste, il n’y a aucun message à travers son travail, juste une envie de faire partager la gaieté des couleurs et un poil d’humour ici et là. Mais ne nous méprenons pas, il y a ici beaucoup plus que ce que l’artiste veut bien laisser entendre…

La précision graphique du trait en dit long sur l’homme patient et besogneux. On ressent d’emblée dans cette oeuvre l’influence de grands Maîtres comme Fernand Léger ou Juan Gris.
Mais une fois de plus la modestie de l’artiste prend le dessus, n’allez pas le comparer, Éric ne revendique aucune appartenance.

Parfait autodidacte, il se veut simple artisan et le revendique.
N’est ce pas là la marque des grands ?

L’édition libre

19 November 2019